accueil   artistes   invités   expositions   édition   présentation   contact
english
 
   
 
Martin Reyna

oeuvres
actualité
biographie
textes
presse
catalogues
La Couleur de l'eau / El Color del agua
Martin Reyna, Lila Zemborain

Cet ouvrage présente 48 aquarelles de Martin Reyna et les poèmes de Lila Zemborain intitulés "Chromo soma tonal" écrits spécialement pour au regard des oeuvres de Martin Reyna .
Edition bilinguefrançais/espagnol, format 14,5 x 21 cm, 104 pages couleur, reliure cousue. Distribution "El salon del Libro", Paris
Un coffret en édition limitée à 100 exemplaires a été publié accompagné d'une aquarelle originale de Martin Reyna format 25 x 30 cm - éditions Virginie Boissière
La couleur de l’eau propose un dialogue entre les aquarelles de Martín Reyna et les poèmes de Lila Zemborain.
Tout au long du livre, le lecteur remarquera l’alternance entre le français et l’espagnol. C’est le reflet du va-et-vient entre la France et l’Argentine qui a été nécessaire à sa réalisation.

Martín Reyna effectue des allers-retours entre les deux pays depuis des années. Suite à une visite à Paris, Juan Lo Bianco, graphiste, a conçu un puzzle visuel avec les aquarelles, et a œuvré depuis Buenos Aires pour la mise en forme de ce livre. Cette séquence d’images a constitué la matière première pour la création des poèmes de Lila Zemborain. Argentine vivant à New York, elle publie sa poésie en français pour la première fois.
Pour chacun de nous, le point de départ de La couleur de l’eau  a été l’enchantement provoqué par la couleur et l’eau posées sur le papier.



 

Sans titre, Martin REYNA  

Monographie 2004 

« Sans titre » est la première monographie à paraître sur Martín Reyna, peintre né en 1964 à Buenos Aires en Argentine et qui vit et travaille en France depuis 1992. Cet ouvrage retrace son parcours de 1983 à 2004 grâce à un grand nombre de reproductions d’oeuvres et à plusieurs textes critiques et historiques.

Martín Reyna présente sa première exposition personnelle en 1987 à Buenos Aires. Puis, nous suivons son cheminement à travers ses expositions à New York, au Brésil, en Colombie, au Costa Rica et en France où il expose  pour la première fois en 1991 dans l’exposition « L’Atelier de Buenos Aires » au CREDAC, à Ivry sur Seine. 

Martín Reyna travaille essentiellement sur le thème du paysage, soit de manière abstraite, soit en représentant des arbres : « pour moi, l’arbre est toujours peinture ou la peinture est toujours arbre» dit-il. A travers ses oeuvres, il ne cesse de restituer une sensation, sa vision du paysage. La couleur est reine. Elle structure l’espace de la toile, dessine les profondeurs et les perspectives.

La remarquable qualité des reproductions permet d’apprécier le travail sur les textures, la touche et les empâtements.

L’ouvrage s’achève sur de vibrantes aquarelles sur papier où la couleur semble parfois exploser. L’artiste travaille cette technique depuis quelques années en petits, moyens et très grands formats. 

Les textes des auteurs enrichissent nos connaissances sur l’histoire de la peinture dans l’art contemporain, et montrent comment Martín Reyna y trouve sa place librement. Rares témoignages sur l’effervescence culturelle de Buenos Aires, la peinture, l’art et l’engagement d’être artiste, ils nous permettent également de mieux cerner la personnalité de l’artiste.

Finalement, Martín Reyna se révèle être un grand coloriste qui exprime en peinture ce que l’on ne peut pas décrire : une émotion. 

Les auteurs 

Jorge López Anaya est historien, essayiste et critique d’art, il écrit aussi dans La Nación (Buenos Aires), un des plus grands journaux quotidiens d’Argentine. Dernier ouvrage paru "Arte argentino. “Cuatro siglos de historia (1600-2000)", (Buenos Aires, Emecé, 2004). 

Corinne Maier, diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, elle est psychanalyse et écrivain. Dernier ouvrage  paru «Bonjour paresse »  (Michalon, 2004). 

Hugo Petruschansky est professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université et à l’Institut Universitaire des Arts de Buenos Aires en Argentine. 

Pierre Wat est maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université de Tours, et conseiller scientifique à l'Institut National d'Histoire de l'Art. Dernier ouvrage paru « Constable » (Hazan, 2002). 

 Oeuvre sur la couverture : « Rue Nationale », 130 x 162 cm, huile sur toile, Martín Reyna, 2002.

Editions Virginie Boissière et Del Infinito Arte

 

 

 
  4, rue des Fontaines du Temple 75003 Paris, France +33(0)1 48 87 64 45                       Données personnelles    Mentions légales  
     
développé par Webook